Le retour des vacances 2.

Aujourd’hui je vous emmène à la découverte du château de Nowy Wiśnicz, une des résidences de la haute-noblesse de la Petite-Pologne, des Kmita et des Lubomirski. Les Lubomirski sont devenus riches grâce aux exploitations des mines de sel. Dans le domaine de la famille se trouvaient entre autre Wieliczka, Nowy Wisnicz et Tarnow.

Le château a été construit dans la deuxième moitié de XIVème siècle. Il a été abandonné après l’incendie qui l’avait ravagé en 1831 et restauré en 1949.

Avec cet endroit est lié la tradition culinaire polonaise, le chef cuisinier du prince Lubomirski, Stanisław Czerniecki, y préparait de bons petits plats dont raffolait la noblesse polonaise. Il est aussi l’auteur du premier livre des recettes édité à Cracovie en 1682.

C’est lui qui a préparé les premiers plats à base des pommes de terre pour la noblesse en Pologne (les pommes de terre ont été offertes au roi polonais Jan III Sobieski après sa victoire sur les Turcs devant Vienne en 1683, par l’empereur Léopold Ier de Habsbourg).

Czernecki, parait-il, critiquait et se moquait de l’art de la cuisine française, et des cuisiniers français, bon cela n’a pas l’empêché de s’inspirer des recettes françaises!

L’extérieur est ouvert à tous, et l’intérieur on visite avec un guide (uniquement en polonais).

Nous sommes tombés sur un jour de tournage d’une émission pour la télé 🙂

La salle de bal transformée en salle de concert de musique classique.

La cour intérieure.

La visite de l’intérieur n’a pas vraiment intéressée mes loulous, la jeune guide parlait vite, nous étions nombreux… Mais ils ont adoré deux choses à faire absolument là-bas.

La visite virtuelle du château, un truc génial 🙂

Avec le casque de la réalité virtuelle, on visite le château autant qu’une chauve-souris! On visite le sous-sol, on découvre la vie au château au XVIIème siècle, on regarde à droite et à gauche, on peut apercevoir une souris, on survole le château et le village en compagnie d’autres chauves-souris. A la fin on crie, tellement on se prend au jeu!

Voici le lien pour un petit aperçu : Le voyage dans le temps (le site entier est très bien fait).

Le dernier point de notre visite était le parcours de chauve-souris dans les sous-sols du château. Ce passage était accessible au prince, ses proches et aux militaires. Cette visite est disponible uniquement entre avril et octobre. Pendant l’hiver, cet endroit est habité par… des chauves-souris! Sous protection, il s’agit des chauves-souris les plus petites d’Europe et qui pèsent autant qu’une pièce de 1 euro… je n’ai pas retenu le nom exact, mais je crois qu’il s’agit du petit rhinolophe (podkowiec maly).

Le parcours commence par la cave à vin, on y conservait des tonneaux de vin blanc (vin hongrois Tokay) acheté avec du sel bien sûr; le chemin commercial passait pas loin du château. Le vin blanc était plus facile à conserver, et contrairement au vin rouge, plus difficile à falsifier (il arrivait que le vin rouge était dilué avec de l’eau…), il y avait aussi des caves pour conserver des aliments.

Ensuite on découvre la salle de tortures, avec des répliques qui ont servies à la réalisation du film Janosik d’Agnieszka Holland

Il y avait aussi une chambre saline, une mine de sel privée.

Les écuries.

Une tradition bien sympathique permettait aux nobles visiteurs de repartir avec un souvenir du château. Et pour ne pas perdre de plus beaux chevaux on les cachait dans cette écurie (longue de 80 mètres).

Ma fille en mode « Ombre de Batman » 🙂 et moi avec mon ombre à moi.

Une petite vidéo du parcours de chauve-souris.

Nous sommes rentrés dimanche juste pour la finale… Les chatounets nous attendaient sagement.

J’ai ressorti mes poupées, tissus et machine à coudre et je vais reprendre mes commandes en attente, mais dès demain… aujourd’hui je me suis fait arracher une dent 😦

Je vous dis merci de m’avoir suivie, j’espère que ces quelques jolis coins de Pologne vous ont plu, on vous en fera découvrir peut-être d’autres l’année prochaine 🙂

A très très bientôt

Magda

De retour des vacances, 1.

Deux semaines de vacances sont terminées. La première est passée sous le signe du repos et des jeux d’eau…

Aucune poupée ne s’était cachée dans mes bagages, pas de tissus non plus…

La deuxième semaine, nous l’avons passée à Tarnow.

Pour faire 200 km, nous avons pris le train de nuit (comme d’habitude)… le voyage a duré presque 5 heures (bon je vous parle pas des trains polonais! passons 😉 et nous sommes arrivés à Tarnow au lever du soleil.

Nous avons été plus actifs et nous nous sommes transformés en touristes 🙂

Wieliczka, la mine de sel située à une dizaine de km de Cracovie était le premier point du programme. C’est un site classé par l’UNESCO.

C’était une découverte pour mes enfants…  descendre à pied à 135 mètres sous la terre, vérifier gustativement que les murs sont vraiment en sel 🙂 (tout comme leur mère lors de sa première visite de la mine à l’école primaire 🙂 comme des centaines de gosses qui le font chaque an! pas de risque, il n’y a pas de bactéries là-bas). On a visité les chambres souterraines, vu les lacs où on pourrait pas couler, bien marché, mangé et nous avons profité d’une température fraiche entre 14°C-16°C (et dehors c’était la canicule 😉 ou plutôt « ale patelnia » – quelle poêle !).

Je vous invite de visiter le site de la mine de sel, grâce aux animations vous allez pouvoir découvrir plein de choses 🙂 -> Commencez le voyage (chosissez Tourist Route, les explications sont en français. Vous pouvez opter pour une visite avec aventure ou en touriste). Le site est bien complet et intéressant comme par exemple la page Intérêt.

.

Il vaut mieux ne pas faire tomber son appareil photo 🙂

La statue de Mikolaj Kopernik

La Chambre Janovice où six statues racontent la légende de la Reine Kinga (Cunégonde en français).

Des « choux-fleurs » de sel.

Casimir le Grand

La Chapelle de la Bienheureuse Kinga, lustres, statues, sol, sculptures, reliefs et tableaux sont en sel.

La statue de Jean Paul II a été réalisé par un artiste polonais Aniol (Ange), les autres statues sont des œuvres des mineurs qui y travaillaient.

Un des lacs souterrains, avec la concentration de sel portée à 36% (plus que dans la Mer Morte parait-il).

De magnifiques charpentes…

Toutes sortes de sel…

Le resto souterrain…

Quelques clichés du musée.

La statue de Frédéric Chopin.

Et juste après, une rapide promenade dans la Vieille Ville de Cracovie…

Nous sommes montés dans le car pour rentrer à Tarnow juste avant une grosse averse!

La fois prochaine, je vous fais visiter un très joli château…

Amitiés

Magda

La date de fin du concours s’approche! Vous pouvez m’envoyer encore vos photos jusqu’au 21 juillet.